Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À l'heure où une vague de mutilations et de meurtres d'équidés sévit en France, je veux témoigner ici de mon admiration et rendre hommage à cette race d'animaux sublimes.

 

Le Cheval

Cheval du grand Alexandre ou rosse de Don Quichotte, tu es tellement uni au destin de ton cavalier, qu'on ne sait lequel des deux reflète l'autre.

 

Coursier infatigable d'un homme toujours en cavale, tu fais de celui qui te monte, par la pureté de ton sang et la noblesse de ta race, un esprit conquérant, un intrépide chevalier.

 

Et nous, pur sang d'homme, avons-nous oublié notre droit d'aînesse, notre esprit d'équité, ce chevalier servant, allié et maître de sa propre nature : Pégase zélé transcendant la matière pour conquérir son propre univers ?

 

 

 

 

 

— Merde, j’en ai plein le dos de ce cavalier qui m’a ravi mon droit d’ânesse et mon esprit d’équidé !

Liens en rapport :

Pétition Protégeons les équidés

Pétition pour demander une cellule de crise

Extraits de Merde, je vis

Présentation du livre d'où proviennent le texte et l'illustration ci-dessus :

Tag(s) : #Fantaisies littéraires
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :